Principe : le laser agit par action thermique en trois étapes successives : conversion de la lumière en chaleur qui varie en fonction du milieu dans lequel la lumière est délivrée et de la longueur d’onde émise, transfert de chaleur par conduction dans les tissus de la paroi veineuse, puis destruction thermochimique du collagène .Différentes longueurs d’onde sont utilisées : 810, 940, 980, 1064, 1319 et 1470 nanomètres.

les varices 402

EVLTTechnique : mini-abord veineux au-dessous du segment à traiter, le plus souvent sous le genou, par phlébectomie ou ponction percutanée échoguidée. Montée d’un fil guide métallique puis d’un introducteur sur le fil guide qui va permettre d’introduire la fibre laser, le tout sous échocontrôle. Après avoir réalisé une tumescence du compartiment saphène pour vider la veine, la refroidir et l’éloigner du plan cutané, le tir laser est effectué en continu ou discontinu, de manière à délivrer au moins 60 joules par cm de veine traitée.
Avantages : pas de limite de calibre, mais procédure non contrôlée nécessitant un apprentissage.
Contre-indications : la présence de tortuosités trop importantes sur le vaisseau à traiter.

Contact

Dr. Alain Azencott
23 Rue Hoche
06400 Cannes (France)
Tél. : (00 33) 04 93 99 77 77
Fax : (00 33) 04 93 68 37 37

Vos questions

Tout savoir sur les maladies vasculaires
Les réponses à vos questions
faq

Restez connecté

S'inscrire à la newsletter

Recherche